La réserve nationale de faune du Cap-Tourmente est située à environ 10 minutes de route du chalet dans les cèdres et à environ 45 minutes de la ville de Québec, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Elle est constituée de marais, de plaines et de forêts et fut créé par Environnement Canada en 1978, avec pour but de protéger un marais à scirpe d’Amérique, principal habitat de la Grande Oie des neiges en migration. La réserve fut le premier site nord américain, en 1981, à être reconnu comme zone humide d’importance internationale en vertu de la Convention de Ramsar. Cap-Tourmente est l’un des sites fondateurs du Canada et les nombreux bâtiments historiques disséminés sur le territoire témoignent de plus de 400 and de présence humaine et d’exploitation agricole.

La réserve nationale de faune (RNF) est à la rencontre du Bouclier canadien, des Basses-Terres du Saint-Laurent et des Appalaches. Ce territoire est marqué par la rencontre du fleuve, d’un marais côtier, d’une plaine agricole et de montagnes. Une multitude d’habitats parsèment ce territoire qui abrite une grande diversité d’espèces végétales et animales. On y retrouve en effet plus de 180 espèces d’oiseaux, 30 espèces de mammifères, 22 types de peuplements forestiers et 700 espèces de plantes. On y recense des espèces en péril ou à statut précaire, dont le Faucon pèlerin, le Goglu des prés et le noyer cendré.


Au printemps et à l’automne, le spectacle saisissant des Grandes Oies des Neiges qui s’y rassemblent ne cesse d’émerveiller les visiteurs dans cette aire protégée. Le Chalet dans les cèdres est l’endroit idéal pour les amateurs de randonnée, de photographie, d’observation des oiseaux et de la faune. Le chalet est situé à 10 minutes de route du Cap-Tourmente. Contactez-nous pour plus d’informations.


En plus de 20 espèces de canards et d’oies, on dénombre une dizaine d’espèces d’oiseaux de proie et 30 espèces de parulines. Au printemps, on y observe fréquemment le Canard branchu, le Busard Saint-Martin, le Grand Pic, la Gélinotte huppée, le Piranga écarlate, le Passerin indigo ainsi que la Paruline flamboyante. La zone marécageuse côtière abrite quant à elle le Bruant des marais, le Canard noir et le Carouge à épaulettes. De plus, la RNF  est l’un des rares sites de nidification un des rares sites de nidification du Bruant de Nelson sur la rive nord du Saint-Laurent. Il ne faut pas non plus passer sous silence la présence du Goglu des prés. En période hivernale, la réserve accueille près de 20 espèces d’oiseaux, dont la Mésange à tête noire, le Geai bleu et la Chouette rayée.

Parmi les mammifères, les plus fréquemment observés, on note le rat musqué, le cerf de Virginie et l’écureuil roux. On observe aussi parfois le porc-épic d’Amérique, le renard roux et l’ours noir.

Quelques statistiques intéressantes aux sujet de la Grande Oie des neiges

  • Longévité : 8 ans en moyenne (20 ans maximum).
  • Vitesse : 60 km/h en migration, 100 km/h maximum.
  • Poids des adultes : 2,8 kg en moyenne, 4,0 kg maximum.
  • Envergure des ailes : 1,5 m en moyenne.
  • Distance du cap Tourmente aux quartiers d’hiver : 900 km environ.
  • Distance du cap Tourmente aux aires de reproduction : 2 700 à 3 800 km.
  • Maturité sexuelle : 3 ansgrande oie des neiges

Services aux visiteurs de mai à octobre,

  • 20 kilomètres de sentiers pédestres
  • centre d’interprétation : information, exposition et projections audiovisuelles;
  • outils de découvertes autonomes (Rallye nature avec GPS « Sur la piste de Renard », géocaches, circuit historique);
  • activités d’animation en nature (offertes au grand public, ainsi qu’aux groupes scolaires et touristiques);
  • aires de pique-nique,

Services aux visiteurs de janvier à mars :

  • 6 kilomètres de sentiers de marche hivernale
  • réseau de mangeoires d’oiseaux;
  • accueil et information dans un relais chauffé les fins de semaine.

 

Informations sur les heures d’ouverture et la tarification

RNF du Cap-Tourmente
570 chemin du Cap-Tourmente
Saint-Joachim (Québec)
G0A 3X0
Administration : 418-827-3776IMG_3430