L’estuaire du fleuve Saint-Laurent est l’un des meilleurs endroits au monde pour l’observation des baleines. Les clients du chalet dans les cèdres sont choyés car Tadoussac est à moins de 175km de leur lieu de résidence. La route est d’ailleurs magnifique, avec plusieurs superbes points de vue sur le fleuve, traversant une multitude de charmant villages typiquement québécois.

Tadoussac, la capitale québécoise de l’observation des baleines, est au coeur du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Tadoussac est un village charmant et l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines. On y observe les mammifères du rivage et L’offre de croisières est impressionnante. Des centaines de baleines en font une destination annuelle, après une migration de plusieurs milliers de kilomètres. La saison d’observation s’étend du début mai à la fin octobre.

Les 13 espèces du Saint-Laurent

  • La baleine à bec commune: 6 à 10 mètres / 3 à 10 tonnes
  • La baleine noire: 10 à 17 mètres / 30 à 60 tonnes
  • Le beluga: 3 à 5 mètres / 0,7 à 2 tonnes
  • Le cachalot: 11 à 18 mètres / 15 à 50 tonnes
  • Le dauphin à flanc blanc de l’atlantique: 2 à 2,7 mètres / 180 à 230 kg
  • Le dauphin à nez blanc: 2,5 à 3 mètres / 135 à 275 kg
  • L’épaulard: 6 à 9 mètres / 5 à 8 tonnes
  • Le globicéphale noir de l’atlantique: 4 à 8 mètres / 2 à 3,5 tonnes
  • Le marsouin commun: 1,5 à 2 mètres / 45 à 65 kg
  • Le petit rorqual: 6 à 10 mètres / 6 à 10 tonnes
  • Le rorqual à bosses: 11 à 16 mètres / 25 à 35 tonnes
  • Le rorqual bleu: 20 à 30 mètres /  80 à 135 tonnes
  • Le rorqual commun: 18 à 21 mètres / 40 à 50 tonnes

    Capture d’écran 2016-06-14 à 15.57.28

source: baleinesendirect.org

Choisissez une entreprise d’excursions en mer membre de l’ALLIANCE ECO-BALEINES dont les objectifs sont:

  • Sensibiliser le public à la conservation
  • Limiter les impacts des activités d’observation en mer sur les baleines
  • Assurer le suivi de la ressource et de l’efficacité des mesures de gestion
  • Suivre des pratiques responsables d’un point de vue environnemental, social et économique
  • Travailler dans un esprit de concertation en regroupant les acteurs du tourisme, de la recherche et de la conservation

Les croisiéristes membres:

Les croisières d’observation des baleines, réalisées dans le plus grand respect, sont de formidables activités pour sensibiliser à la beauté et à la fragilité de notre planète.
– Jean Lemire, biologiste et cinéaste

photo-1450819413371-e777374fc8ad.jpeg