Votre banque de vacances est épuisée depuis longtemps?

Comble de malheur, on annonce une tempête de neige de proportion biblique dans les prochains jours… Et vous n’avez toujours pas réussi à vous négocier une « clause poudreuse » dans vos conditions de travail…

Pourtant, il vous faut absolument trouver une façon de profiter de la prochaine bordée. Pas de panique, référez-vous à ce petit guide d’excuses toutes faites pour prendre la poudre d’escampette:

Attention Karma 

Mais d’abord, nous aimerions vous servir ce petit conseil: N’utilisez jamais une excuse que vous ne seriez pas prêt à voir se réaliser « dans la vraie vie »! C’est un question de karma, alors on laisse de côté les  histoires de décès subit, de maladie grave, d’accident d’auto, etc… 

1) Vous souffrez d’empoisonnement alimentaire

Le maudit tartare de la belle-soeur, vous saviez bien qu’un jour ça allait arriver!

L’excuse est parfaite car l’empoisonnement se déclare habituellement de façon subite et ne dure qu’une journée ou deux… Excuse parfaite pour allonger le week-end…


2) Vous avez des problèmes de voiture

Batterie à plat, frein à main gelé, crevaison, panne, plus vieille est votre bagnole, plus plausible sera votre excuse… Attention au karma ici par contre, ça pourrait se retourner contre vous un jour…


3) Votre enfant est suspendu de l’école pour une journée

Vous ne l’avez pourtant pas élevé comme ça le petit chenapan!

Voilà l’excuse parfaite pour manquer une journée de boulot et ne pas avoir à simuler que vous êtes enrhumé le lendemain au travail…


4) Vous avez été sélectionné comme juré dans un procès

Vous aviez tant à faire au travail, mais vous devez accomplir votre devoir de citoyen…  Finalement  lors de la sélection, ils n’ont pas retenu votre candidature…


5) Vous devez accompagner un être cher à un important suivi médical

Une excuse passe-partout qui vous attire en plus un certain capital de sympathie…


Après avoir soigneusement sélectionné votre excuse pour manquer le travail, il ne vous restera plus qu’à espérer ne pas croiser le patron sur les pistes… ski2